Bons plans à Big Island, Hawaii

Les surfeurs rêvent à ses vagues, les romantiques, à ses colliers de fleurs, les musiciens, à ses ukulélés, les randonneurs, à ses treks, les sportifs, à son Iron Man… Hawaii fait rêver. Si chacune des îles de l’archipel a ses attraits, Big Island est souvent, à tort, négligée au profit de Maui ou d’Oahu. Et pourtant…

Pour visiter l’un des plus hauts sommets du monde : Mauna Kea

Une virée au sommet du volcan inactif Mauna Kea, à 4207 m, marquera votre passage dans l’île. C’est l’un des meilleurs sites au monde pour l’observation astronomique, et 11 pays s’y partagent les télescopes au sommet, dont le Canada. Mais nul besoin d’être un scientifique pour aller observer le ciel le plus étoilé qui soit ! Comme Mauna Kea signifie « montagne blanche » en hawaïen – dans le sens de sommet enneigé -, prévoyez des vêtements chauds. Très chauds. Aussi, le tiers des touristes souffrent du mal des montagnes, alors faites les arrêts recommandés en chemin. Il est possible de s’y rendre en trek, en voiture (4 x 4 obligatoire) ou dans le cadre d’une visite guidée.

Pour sauter dans le vide : South Point

Vous ne trouverez pas cette activité dans les guides. Probablement parce qu’elle est plutôt casse-cou. Mais les voyageurs les plus téméraires vivront le moment le plus grisant de leurs vacances à South Point. Tout au bout de South Point Road (conseil : sur cette route, arrêtez prendre un délicieux café au Kalae Café), vous arriverez au point le plus au sud des États-Unis. De là, vous verrez des plateformes en bois, vestiges d’un ancien débarcadère maritime. Et, 12 mètres plus bas, l’océan. Vous avez deviné. Les vacanciers avides de sensations fortes se jettent dans le vide pour remonter par une étroite échelle métallique et rouillée suspendue au-dessus du Pacifique qui s’étend à perte de vue. Souvenir à vie garanti, à vos risques et périls !

Pour nager avec des tortues en liberté : Kahalu’u Beach Park

Hawaii est certainement un paradis de la plongée. Les endroits sont nombreux pour admirer la faune et la flore aquatiques, et les couleurs vibrantes vous en mettront plein le masque. La plongée sous-marine vous permettra de parcourir des grottes de lave ou encore de nager avec des raies. Mais le summum de l’expérience authentique, c’est de nager avec des tortues qui, tout bonnement, grignotent sur une roche tout en dansant dans le courant. Cette expérience imprévisible peut se vivre un peu partout, mais des tortues ont l’habitude de se tenir notamment près de la plage de Kahalu’u Beach Park. Masques et tubas en location sur place pour quelques dollars.

Pour se recueillir dans une église peinte à la main : St. Benedict’s Catholic Church

Visiter la minuscule église ne vous prendra que quelques minutes, mais ce petit bijou culturel, communément appelé The Painted Church, vaut le détour. Le lieu de culte a été construit en 1899. L’histoire veut que le père John Velghe, qui n’avait aucune formation artistique, en ait peint tous les murs pour l’enjoliver. Il pouvait ainsi enseigner l’histoire religieuse aux Hawaïens, qui étaient très peu nombreux à savoir lire à cette époque. Le parvis offre une vue magnifique sur la baie Kealakekua, où vous pourrez poursuivre la journée et observer le monument érigé à la mémoire de l’explorateur James Cook, assassiné ici même.

84-5140 Painted Church Road, Captain Cook

thepaintedchurch.org

Pour boire de la bière locale : Kona Brewing Co.

Les chaudes journées hawaïennes vous donneront soif, et il y a fort à parier que vous serez attirés par les bières locales aux noms convaincants et à l’étiquetage attrayant. Au-delà des apparences, la bière Kona est entièrement satisfaisante. Que ce soit la Big Wave pour une boisson légère et fruitée ou encore la Castaway pour une rafraîchissante IPA, vos papilles en redemanderont. Pour une expérience complète, allez à Kona visiter la brasserie (15 ans et plus) et terminez la journée au pub adjacent. Le menu est varié, et les salades sont particulièrement bonnes. Vous pourrez aussi opter pour la palette dégustation de la demi-douzaine de bières produites sur place.

74-5612 Pawai Place Kailua Kona

konabrewingco.com

Pour faire la farniente : la plage de sable blanc Mahai’ula ou Makalawena

Il y a tant à faire à Hawaii qu’il faut prévoir une journée de repos avant la fin des vacances ! À Big Island, les plages de doux sable blanc sont plutôt rares, l’île étant principalement ceinturée de récifs, de lave figée ou de corail grossièrement concassé. Mais un petit éden existe. Par la route (très cahoteuse !) qui conduit au Kekaha Kai State Park, vous atteindrez un premier stationnement. Empruntez à pied le chemin à droite lorsque vous faites face à la mer. Vous vous demanderez où ce sentier au paysage lunaire vous mènera. Vous ne serez pas déçus en arrivant tout au bout. Pour une plage encore plus déserte, dépassez Mahai’ula et marchez jusqu’à Makalawena. Apportez de l’eau, parce que tout ce que vous trouverez sur place, c’est la sainte paix !

Publié sur lapresse.ca par Audrey Ruel-Manseau, 24 octobre 2016

Voir l’article